1.BIOGRAPHIES 2.CHRONOLOGIE 3.TOURNÉES 4.PHOTOGRAPHIES 5.INTERVIEWS 6.DOSSIERS 7.ÉQUIPEMENT 8.DEFSTUFF
 
     
 

GETCONNECTED.COM
Frank Delgado & Chi Cheng
février 2005

anglais
français

Get Connected: What can a listener expect to hear on the new record? Is there anything on the new record that you think will surprise long-time listeners?

Frank: Good ol' Deftones mixed bag of tricks.
Chi: The Hall & Oates guest appearance.

 
It’s always different when working with someone else, whether it’s other musicians, producers etc. The beauty of it is seeing how others work and learning from it.
 

GC: You’re working with Bob Ezrin, who produced amazing classic albums with Kiss, Pink Floyd, Alice Cooper and Lou Reed. What is it like working with such an esteemed producer?

Frank: Working with Bob has been a great experience. We feel honored and are happy to have him involved with this record.
Chi: It’s nice to push around such an esteemed producer. Don’t forget [that] he did Air Supply, too.

GC: He is definitely of the old guard. Is it different working with such a venerable personality?

Frank: It’s always different when working with someone else, whether it’s other musicians, producers etc. The beauty of it is seeing how others work and learning from it.

GC: You’ve recorded all your albums so far with Terry Date. What made you decide to go with Ezrin this time?

Frank: We had all decided to work with someone new for this record. After meeting with a list of producers, we chose Bob. We just clicked and alll had the same vision of what we wanted to accomplish.
Chi: Age.

GC: I’ve read that a lot of the new record was written in Malibu, which seems an odd setting as it contrasts so much with your music. How did this setting affect your writing?

Frank: I think living together and being able to write when we wanted was more or less the setting we were going for.
Chi: It's now surf rock.

GC: Has the conception of this album been difficult or relatively easy? Please describe its gestation.

Frank: Making records has never really been an easy process for us. We’ve never been one of those bands that write 30 songs and pick the best 10,11 tracks to use. We tend to edit ourselves along the way [and] usually only end up with a little over an album's worth of material. In turn making things longer and harder on ourselves.
Chi: Typical Deftones pain-in-the-ass album.

GC: How was the band's headspace going into this record as opposed to the last?

Frank: Living together during the writing of this record created the perfect headspace.
Chi: A lot more sober. Glimpses of sobriety.

GC: You have just finished a mini-tour. Did you test out some of the new songs on the road?

Frank: We actually never played any new songs. Shucking and jiving the bootleggers is hard work. Ha!
Chi: We played no new songs ‘cause we suck.

GC: I’ve read that your musical tastes don’t necessarily reflect the music you play. Can you name some artists that you love, that you think your fans should know about?

Frank: PRINCE
Chi: Bryan Adams and Mark Curry.

GC: You just went to Mexico City to play a show. What inclined you to put recording on hold for the moment to go down and play?

Frank: We haven’t played in Mexico as much as we would like to, so any opportunity is a good one.
Chi: We Love Mexico City.

GC: Judging by the footage shot, it looks like you played to a huge amount of kids in Mexico. Do you prefer playing a huge show like that, or smaller club shows like on your most recent tour?

Frank: We like being able to mix it up. Big, small doesn’t matter. As long as it rocks.
Chi: We like them both.

 

Get Connected: A quoi doivent s'attendre les auditeurs de votre prochain album ? Qu'y a-t'il sur le prochain album qui surprendra les fans de la première heure ?

Frank: Du bon vieux Deftones.
Chi: The Hall & Oates en invités sur l'album.

 
C'est toujours différent lorsque l'on travaille avec quelqu'un d'autre, que se soit d'autres musiciens, producteurs etc. Ce qui est le plus intéressant c'est de voir comment les autres travaillent et apprennent grâce à ça.
 

GC: Vous travaillez avec Bob Ezrin, qui a produit d'excellents albums qui sont devenus des classiques avec Kiss, Pink Floyd, Alice Cooper et Lou Reed. Qu'est-ce que celà vous fait de travailler avec un producteur de cette trempe ?

Frank: C'est une expérience formidable de travailler avec Bob. Nous nous sentons honorés et heureux qu'il participe à ces album.
Chi: C'est agréable de mener à la baguette un producteur si renommé. N'oubliez pas qu'il a produit Air Supply aussi.

GC: C'est vraiment un vieux de la vieille. Est-ce différent de travailler avec une personalité si vénérable ?

Frank: C'est toujours différent lorsque l'on travaille avec quelqu'un d'autre, que se soit d'autres musiciens, producteurs etc. Ce qui est le plus intéressant c'est de voir comment les autres travaillent et apprennent grâce à ça.

GC: Jusqu'à présent, vous avez enregistré tous vos albums avec Terry Date. Qu'est-ce qui vous a poussé à travailler avec Ezrin ?

Frank: Nous avions tous décidé de travailler avec quelqu'un d'autre pour cet album. Nous avons choisi Bob d'après une liste de producteurs. Ca a été un déclic car nous avions tous la même vision de ce que nous voulions créer.
Chi: Son âge.

GC: J'ai lu qu'une grande partie de l'album a été écrit à Malibu, ce qui semble bizarre car ce lieu contraste tellement avec votre musique. Est-ce que le lieu a influencé ce que vous avez écrit ?

Frank: Je pense que le fait de vivre ensemble et de pouvoir écrire quand nous le voulions était plus ou moins ce dont nous avions besoin.
Chi: On fait du surf rock maintenant.

GC: Est-ce que la conception de cet album a été facile ou relativement facile ? Expliquez sa gestation.

Frank: Ca n'a jamais été facile pour nous d'enregistrer des albums. Nous ne sommes pas comme ces groupes qui écrivent 30 chansons et n'en sélectionnent que 10 ou 11. Nous sélectionnons en continu et généralement on termine avec juste un tout petit peu plus pour faire un album. Au final ça rend tout le processus bien plus long et complexe en ce qui nous concerne.
Chi: Les emmerdements typiques Deftones.

GC: Quel a été l'état d'esprit du groupe pour cet album en comparaison avec le précédent ?

Frank: Le fait de vivre ensemble durant la composition de cet album a créé le parfait état d'esprit.
Chi: Un peu plus de sobriété. Un tout petit peu plus.

GC: Vous venez de terminer une mini-tournée. Avez-vous testé certaines nouvelles chansons ?

Frank: A vrai dire nous n'avons joué aucune nouvelle chanson. C'est dur d'esquiver et décourager (ndw: traduction très approximative) les bootleggers. Ha!
Chi: Nous n'avons joué aucune nouvelle chanson parce qu'on est trop nuls.

GC: J'ai lu que vos goûts musicaux ne reflétaient pas forcément la musique que vous jouez. Pouvez-vous me citer quelques artistes que vous aimez, et dont vous estimez que les fans devraient le savoir ?

Frank: PRINCE
Chi: Bryan Adams et Mark Curry.

GC: Vous revenez juste de Mexico City où vous avez donné un concert. Qu'est-ce qui vous a donné envie de faire une pause dans l'enregistrement et d'aller là-bas pour jouer ?

Frank: Nous ne jouons pas à Mexico City aussi souvent que nous le voudrions, donc nous saisissons toutes les opportunités.
Chi: On adore Mexico City.

GC: A en juger par ce qui a été filmé (ndw: l'interview était accompagnée de video de très mauvaise qualité soit dit en passant...), il semble que vous y avez joué devant de nombreux kids. Vous préférez jouer devant une foule énorme comme celle-là ou bien dans des petits clubs comme vous l'avez fait lors de votre dernière tournée (ndw: le Guerilla Tour) ?

Frank: Nous aimons pouvoir faire un peu des deux. Grand, petit on s'en fout. "As long as it rocks".
Chi: Nous aimons les deux.

 

traduction : Jessie Rumble

 

les forums de DEFTNZ.net
les cds/dvds du groupe avec Amazon.fr
la communauté deftonienne sur le fameux réseau
     
   
       
qu'écoutent les fans de Deftones ?